William G. Tapply – Casco Bay

Avec ce deuxième tome de la trilogie, ayant pour décor la région du Maine, l’auteur William G. Tapply nous fait prendre le bateau avec Stoney Calhoun au gouvernail. Après avoir fait sa connaissance dans Dérive sanglante, on saute à bord sans hésitation, mais encore une fois on ne va pas tarder à découvrir un cadavre sur l’une des nombreuses îles environnantes…

Stoney, guide de pêche, travaille toujours avec la belle Kate, il est même devenu son associé. Hormis la lecture de l’anthologie américaine (il l’a en effet finie depuis un moment), il continue à pratiquer ses habitudes en faisant des promenades le long de Bitch Creek avec son fidèle chien Ralph. J’aurais bien voulu dire « de vieilles habitudes », mais dans le cas de Stoney, ce serait inapproprié – il a en effet perdu la mémoire suite à un accident il y a 7 ans. Depuis, il doit subir les visites d’un mystérieux homme en costume et s’interroge sur son passé…

Ses rêves, comme d’habitude, s’étaient évanouis trop rapidement pour qu’il puisse les fixer, et tout ce qui lui restait, c’était cette tristesse qui lui était familière, la vague certitude que les choses n’allaient pas bien. Il faisait souvent des rêves frappants, et il savait que s’il pouvait se les rappeler et les analyser, ils seraient comme une fenêtre donnant sur ce qui avait été sa vie avant qu’un éclair de dix mille volts ne vienne pulvériser tous ses souvenirs conscients.

Dans cette seconde histoire, on le voit accompagner le professeur Vecchio pour une journée de pêche. Leur sortie se finira avec un bilan pour le moins étonnant : quelques poissons et un cadavre carbonisé. Bien sûr, « le bon vieux » shérif Dickman est appelé sur les lieux… L’enquête s’annonce compliquée, car plusieurs départements de police se marchent sur les pieds, comme par exemple la police de l’Etat représentée par un type peu sympathique, Gilsum. Il contraste bien avec les policiers « vieille école » comme Dickman.

(…) Gilsum se voit plus comme un administratif que comme un policier. Il se croit trop important pour aller sur le terrain, interroger des suspects et chercher des indices. Lui, son truc, c’est déléguer, désigner, coordonner et, en général, laisser les autres faire le vrai boulot. Gilsum est un politicard. Il cherche à se faire nommer chef de la police quelque part.

Ce tome est davantage orienté sur l’enquête, surtout dans le dernier tiers où la recherche du coupable bat son plein. L’histoire personnelle de Stoney est légèrement en retrait par rapport au premier tome. On suit néanmoins sa relation avec Kate – je dois, avec grand regret, dire que j’ai été parfois agacée par Stoney (oui, ça peut arriver !) et son approche en question d’amour, car notre cher guide de pêche ne prend pas vraiment l’initiative. Encore que, peut-être suit-il les tactiques d’un pêcheur de carpe, c’est à dire s’asseoir, immobile, jusqu’à que la proie s’approche toute seule sans qu’il soit obligé de dépenser l’énergie de plus ?

C’est probablement mon seul reproche – je trouve que, comparé au premier tome, l’histoire a perdu un peu de son peps. Le côté positif reste quand même l’enquête et la complicité entre Dickman et Stoney qui font qu’on tourne les pages avec beaucoup de plaisir. Je vous conseille de ce fait

acheter chez votre libraire

X d’emprunter ce livre dans votre bibliothèque

ne pas lire

Casco Bay de William G. Tapply. Traduit par François Happe. Gallmeister, 2017, 311 pages.

12 réflexions sur “William G. Tapply – Casco Bay

  1. luocine 3 décembre 2017 / 11:32

    pas trop lectrice de polars mais j’ai beaucoup aimé ce que tu en dis et bravo pour la photo, comme toi j’aime faire des photos qui me rappelle le moment de ma lecture.

    J'aime

    • Eva 17 décembre 2017 / 14:21

      Merci beaucoup ! Je pense que cette série pourrait te plaire car la mer y est très présente.

      J'aime

  2. Emma 3 décembre 2017 / 12:27

    Je ne suis pas fan de polar …enfin c’est surtout que je ne prends plus le temps d’en lire car trop de livres tentateurs…
    Mais je note quand même le tome 1 de cette trilogie ! J’adore tellement cette maison d’édition que je me dis que quitte à tenter un polar autant que ce soit chez eux 😉

    J'aime

    • Eva 17 décembre 2017 / 14:22

      Bonjour Emma, je pense vraiment que (surtout) le premier tome devrait te plaire. C’est un policier, certes, mais le personnage principal est vraiment attachant avec son style de vie, ses questionnement sur le passé, sa relation avec Kate, tout ça dans un décor très nature !

      J'aime

  3. Goran 3 décembre 2017 / 12:30

    Pas trop lecteur de polars non plus… Mais comme luocine bravo pour la photo et l’article 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Marie-Claude 3 décembre 2017 / 19:23

    Je le termine ce soir, bien curieuse de voir qui est l’auteur de ces multiples meurtres. J’ai ma petite idée, mais je pourrais être étonnée.
    Contrairement à toi, ce n’est pas tant l’attitude de Stoney qui m’agace que celle de Kate. Son indécision devient frustrante à la longue… J’en reparlerai!
    Je suis très attachée aux personnages, incluant Ralph. J’avoue cependant être un peu moins enthousiaste qu’avec le premier tome.
    Et on se garde le 3e tome pour 2018!
    À suivre!

    Aimé par 1 personne

    • Eva 17 décembre 2017 / 14:30

      J’ai pensé à ton commentaire avant d’aller dormir et j’ai fini par être bien remontée contre Kate ! Mais bon, j’ai quand même un peu de compréhension pour elle, vu l’état de son mari.

      Je suis contente que tu mentionnes Ralph, je l’apprécie beaucoup, ainsi que le shériff Dickmann.
      Et oui, le deuxième est un peu moins bien… A voir pour le troisième !

      J'aime

    • booksmoodsandmore 17 décembre 2017 / 21:52

      ah oui, elle est pénible cette Kate! Le Dr Sam aurait bien mérité qu’il s’occupe un peu d’elle 🙂

      J'aime

  5. Violette 10 décembre 2017 / 11:18

    j’avais beaucoup aimé! Agacée par Stoney? naaaan! Je comprends ce que tu veux dire, je crois que l’auteur a voulu le rendre très très respectueux de la gente féminine:) Il me reste le 3è dans ma PAL!

    J'aime

    • Eva 17 décembre 2017 / 14:31

      Agacée est peut-être un mot trop fort quand on parle de Stoney ! Mais bon, disons que je le trouvais un peu mou par moment. C’est vrai que son comportement est très doux, respectueux, tout sauf agressif.

      J'aime

  6. booksmoodsandmore 17 décembre 2017 / 21:54

    pas encore fait ma chronique, mais j’ai tout autant aimé ce deuxième opus. je crois que je rêve tout simplement d’habiter la cabane de Stoney, et qu’elle seule suffit à mon bonheur, dans cette trilogie (il va de soi que je veux la cabane avec Ralph, et le café toujours prêt dans la cafetière ;))

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.