Patrick Süskind – La contrebasse

Après Mahler, Wagner ou Liszt, de célèbres compositeurs, tournons-nous aujourd’hui vers ceux qui servent d’intermédiaire entre le compositeur et le public, les musiciens. Parmi tous les membres d’un orchestre symphonique, Patrick Süskind a donné la parole à un contrebassiste et le laisse tenir un monologue sur quelques 90 pages. Ce plaisir de lecture, intitulé La contrebasse, est certainement légèrement dans l’ombre d’un autre titre bien plus connu de l’auteur, Le parfum. J’espère pouvoir réparer cette erreur aujourd’hui en participant au Printemps des artistes de La bouche à oreilles.

Posez la question à n’importe qui. N’importe quel musicien vous le dira : un orchestre peut toujours se passer de son chef, mais jamais de la contrebasse.

Lire la suite

Zsolt Harsányi – La vie de Liszt est un roman

Zsolt Harsányi (1887 – 1943) est un écrivain hongrois connu pour ses biographies de personnages historiques ainsi que pour ses romans sociaux. La vie de Liszt est un roman appartient à la première catégorie et fut l’oeuvre majeure de Harsányi. Il y retrace l’itinéraire du grand pianiste et compositeur Franz Liszt, né en 1811 à Doborjan et mort à Bayreuth en 1886. Quel roman en effet que la vie de Liszt, restituée ici avec brio dans presque 750 pages !

Lire la suite

Vincent Borel – Richard W.

Richard W., écrit par le critique musical Vincent Borel, était dans notre bibliothèque depuis quelques années et je remercie vivement La bouche à oreilles, qui m’a donné une motivation pour enfin me consacrer à cette lecture grâce au mois thématique Le printemps des artistes ! Car, derrière Richard W., se cache Richard Wagner, dont l’héritage musical est encore très vivant de nos jours.

Lire la suite

Robert Seethaler – Le dernier mouvement

Malgré les retours enthousiastes des lectrices et lecteurs de Robert Seethaler, je ne me penche que maintenant sur l’œuvre de cet auteur autrichien. Ayant gagné en notoriété en France grâce à son roman Le tabac Tresniek, Robert Seethaler est un écrivain et scénariste qui a déjà sept publications à son actif et, je n’en doute pas (ou je l’espère), d’autres vont s’y ajouter. Je le découvre avec Le dernier mouvement que j’ai choisi pour ma participation au Printemps des artistes, organisé par La bouche à oreilles.

Il pensait à la musique. Dans l’obscurité, il sentait sa présence et son souffle, pareils à ceux d’un être vivant dont le corps sans pesanteur se serait déployé lentement dans la pièce, pour finir par l’envahir toute.

Lire la suite

Michel Duclos – La France dans le bouleversement du monde

Michel Duclos, conseiller spécial à l’Institut Montaigne, ancien ambassadeur de France en Syrie et en Suisse, nous livre dans La France dans le bouleversement du monde un livre de réflexion sous la forme d’un bilan de la politique étrangère du président sortant (et entre-temps nouvellement réélu), Emmanuel Macron. Un livre tout en nuance et passionnant à lire, même pour les non-spécialistes de politique étrangère.

Lire la suite

Matthieu Falcone – Campagne

La ruralité et le monde paysan sont des thèmes que l’on croise assez souvent dans l’actualité littéraire récente. Mohican, d’Eric Fottorino, Pleine terre, de Corinne Royer ou encore Rabalaïre, d’Alain Guiraudie font partie des sorties les plus marquantes de l’automne 2021. Je portai mon choix vers Campagne, de Matthieu Falcone, un livre qui a pour ambition de dépeindre la difficile cohabitation entre les habitants de la campagne et les nouveaux venus issus de la ville.

Lire la suite

Lecture commune pour Goran

Nous avions organisé l’an dernier une lecture commune en l’honneur de Goran, un ami disparu trop tôt. Il s’agissait du livre de Yogo Okawa, Le Petit Joueur d’échecs, un livre qui nous avait d’ailleurs beaucoup plu et touché.

Cette année, c’est La bouche à oreilles qui prend le relais et nous propose également une lecture partagée en souvenir de notre ami commun : après une plongée dans le TOP 100 de Goran, elle nous suggère le titre Moon Palace de Paul Auster, dont voici le résumé de la quatrième de couverture :

Marco Stanley Fogg raconte ici les circonstances étranges qui ont marqué sa vie, depuis son arrivée à New York en 1965 jusqu’à ce que, sept ans plus tard, il découvre l’identité de son père… à temps pour assister à son enterrement. Et ses amours, ses rencontres, sa misère, ses errances dans les paysages mythiques de l’Amérique rêvée constituent le matériau d’un formidable roman d’aventures en même temps qu’elles apparaissent comme les étapes d’un voyage initiatique aux confins de la solitude et de la déréliction.

La date de publication des billets est fixée au 15 septembre 2022, mois d’anniversaire du blog créé par Goran, grâce auquel nous avons fait sa connaissance . Au cas où vous auriez déjà lu ce livre, n’hésitez pas à chroniquer un autre livre de cet auteur.

A bientôt pour ce moment de partage.

Eva & Patrice

Mois de l’Europe de l’Est 2022 – le bilan !

Cette cinquième édition du Mois de l’Europe de l’Est est particulière. Elle est la première sans notre ami Goran, disparu il y a presque un an et elle se déroule au moment où les Ukrainiens doivent affronter une guerre terrible. Nos yeux sont évidemment tournés vers l’Est, mais pour d’autres raisons que la littérature… Il n’en demeure pas moins que ce mois a tenu toutes ses promesses comme le montre notre bilan.

Lire la suite

Lajos Grendel – Les cloches d’Einstein

Pour clore notre mois thématique consacré à la littérature d’Europe Centrale et Orientale, je vous propose un ultime voyage en Slovaquie… avec Les cloches d’Einstein de Lajos Grendel, un auteur de langue hongroise ! Doit-il être classé parmi la littérature hongroise ou slovaque ? C’était d’ailleurs le genre de questions que se posait Passage à l’Est dans un de ses billets sur les problèmes de frontières en littérature. Né en 1948 et mort en 2018, il était un des écrivains slovaques les plus réputés et je me réjouis de le découvrir aujourd’hui.
Lire la suite

Karel Čapek – La maladie blanche

Karel Čapek est un habitué de notre rendez-vous thématique autour de la littérature d’Europe Centrale et Orientale. Quand j’ai vu que les Editions du Sonneur sortaient une nouvelle édition de son livre La maladie blanche, le prétexte était tout trouvé pour découvrir une autre oeuvre de cet écrivain tchèque talentueux qui a su avec brio s’exercer à tous les genres.

Lire la suite