Alfred Komarek – Les Larmes de Polt

Pour égayer nos journées automnales, je vous emmène aujourd’hui prendre un verre de veltliner dans une des caves de la région viticole autrichienne. C’est ici qu’Alfred Komarek a planté le décor de ses livres mettant en scène l’inspecteur Polt. Les larmes de Polt, écrit en 1998 et édité dans l’édition Noir sur Blanc en 2002, est le premier de la série.

Lire la suite

Jason Matthews – Le moineau rouge

Que diriez-vous aujourd’hui d’un roman d’espionnage ? Je dois l’avouer, ce sera une première pour moi. Je vous invite à découvrir le premier roman de Jason Matthews, qui est lui-même un ancien de la CIA : Le moineau rouge. L’intrigue se déroule entre les Etats-Unis et la Russie, à l’époque moderne, même si certains procédés utilisés par les agents semblent nous ramener tout simplement à la Guerre Froide…

Lire la suite

Arnaldur Indridason – Les fils de la poussière

Récemment, j’ai eu envie de découvrir un auteur islandais très connu : Arnaldur Indridason et sa série du commissaire Erlendur qui compte à ce jour 14 enquêtes. J’ai bien parcouru les avis sur internet et je me suis vite rendu compte que les deux premiers tomes ne sont pas très bien notés par les lecteurs. Comme j’aime quand même bien lire les séries dans leur ordre chronologique, je me suis obstinée à commencer par le premier, Les fils de la poussière, malgré les avertissements. Faute grave ou main heureuse ?

Lire la suite

Jan Costin Wagner – Lune de glace

Jan Costin Wagner fait partie de ces auteurs de polars qui situent leurs romans ailleurs que dans leur pays d’origine. Citons également Olivier Truc (la Laponie), Ian Manook (la Mongolie), Jörg Bong (alias Jean-Luc Bannalec pour la Bretagne), Martin Walker (le Périgord)… D’autres vous viendront peut-être à l’esprit. Wagner, originaire de la Hesse en Allemagne, a porté son choix sur la Finlande, à laquelle il s’est attaché après avoir épousé une finlandaise. De cette façon est né Kimmo Joentaa, jeune commissaire finlandais. Dans le premier tome de la série éditée chez Actes Sud, Lune de glace, on le retrouve à l’hôpital, aux côtés de son épouse mourante…

Lire la suite

Becky Masterman – Le mal est ordinaire

J’ai repéré Becky Masterman dans l’un des derniers numéros du magazine Page des libraires. L’auteure américaine a publié son premier roman en 2013 – pour que les lecteurs restent vigilants, il a été édité en France sous le titre Les suppliciées de l’Arizona chez France loisirs, puis comme Rage blanche chez JC Lattès. Masterman y introduit une nouvelle héroïne – l’agente spéciale du FBI Brigid Quinn. Ignorant l’existence de ce premier livre, j’ai lu son deuxième roman intitulé Le mal est ordinaire qui peut de toute façon se lire de façon indépendante.

Lire la suite

Marc Voltenauer – Les protégés de Sainte Kinga

Les mines de Bex sont des mines de sel situées au sud-est du lac Léman, en Suisse. Vous pouvez d’ailleurs les visiter, mais je pense qu’il faut s’armer d’un peu plus de patience qu’à l’ordinaire pour y accéder en ce moment, car Marc Voltenauer, auteur de romans policiers à la popularité grandissante, vient d’y situer l’intrigue de son dernier ouvrage, Les protégés de Sainte Kinga. J’ai même vu qu’une visite thématique était animée sur place par l’auteur lui-même… Si le lieu a l’air d’ordinaire paisible, ce n’est guère le cas dans son livre, puisqu’il sert de cadre à une prise d’otages.

Lire la suite

Jean-Luc Bannalec – Un été à Pont-Aven

Les lecteurs allemands sont très friands de policiers – un bon polar ne devait donc pas manquer à notre rendez-vous des Feuilles allemandes. C’est pourquoi j’ai décidé de vous présenter aujourd’hui un des auteurs qui a le plus de succès : Jean-Luc Bannalec. Si le nom vous paraît très français, sachez que sous ce pseudonyme se cache Jörg Bong, chercheur en littérature, écrivain et éditeur allemand connu pour sa série avec le commissaire Dupin. Le pseudonyme de l’auteur devrait être pour vous un indice pour trouver la région française dans laquelle se situent ses enquêtes…

Lire la suite

Mechtild Borrmann – Le violoniste

Ecrivaine contemporaine allemande, Mechtild Borrmann est l’auteure, ces dernières années, d’un nombre important de romans, essentiellement policiers. Citons Rompre le silence, prix du meilleur roman policier en Allemagne en 2012, Sous les décombres, une immersion dans l’Allemagne dévastée de l’après-guerre. Dans Le violoniste, elle nous emmène dans la Russie soviétique de l’après guerre où un célèbre violoniste, Ilia Grenko, est arrêté par la police secrète…

Lire la suite

Søren Sveistrup – Octobre

Sveistrup, Sveistrup… ce nom ne parlera pas beaucoup à certains mais sera très familier pour les adeptes des séries télévisées ! Søren Sveistrup est en effet l’auteur de Forbrydelsen, la série policière danoise à succès diffusée sur Arte (ne perdez pas le temps avec l’adaptation américaine bourrée de clichées, optez pour l’original danois !). Récemment, Sveistrup est passé des scénarios télé aux livres et a signé un thriller très bien ficelé – Octobre. Un mois durant lequel la police danoise découvre un cadavre et à côté de lui un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Les enquêteurs se mobilisent.

Lire la suite

Colin Dexter – Le dernier bus pour Woodstock

Aujourd’hui, je vous emmène en Angleterre pour faire connaissance avec l’inspecteur Morse. Certains parmi vous ont pu suivre la série télé, mais pour moi, il s’agissait de notre première rencontre et c’est tant mieux ainsi. Le dernier bus pour Woodstock, de Colin Dexter, est le premier tome de la série (épuisée, il faut donc voir dans les brocantes ou à la bibliothèque). Ecrit dans les années 70, elle introduit sur la scène des polars un duo sympathique : l’inspecteur Morse, un bon vivant qui aime l’alcool, les femmes et la lecture, puis son collègue Lewis qui manque un peu de confiance en lui. Ils seront chargés d’élucider un meurtre à Woodstock…

Lire la suite