David Young – Stasi Block

youngHalle, RDA, 1975. Suite à la disparition de deux bébés, le lieutenant Karin Müller est envoyé depuis Berlin pour tenter de découvrir le coupable. Rapidement, pourtant, les obstacles se dressent devant l’enquêtrice, la Stasi l’empêchant de mener normalement l’enquête… Pourquoi ? Vous le découvrirez en lisant Stasi Block écrit par l’auteur anglais David Young. Lire la suite

Horst Krüger – Un bon Allemand

Kruger

Je suis un fils typique de ces Allemands inoffensifs qui n’ont jamais été nazis mais sans qui jamais les nazis ne seraient parvenus à leurs fins. Voilà tout le problème.

Ainsi s’exprime Horst Krüger dans Un bon Allemand, un livre paru en 1964, et qui est le récit de l’adolescence de l’auteur dans le Troisième Reich. Une lecture qui restera pour moi une des plus fortes de notre série Les feuilles allemandes.

Lire la suite

Julia Franck – Feu de camp

DSC_0017

Auteure allemande contemporaine, Julia Franck s’était fait remarquer en 2007 pour « La femme de midi », livre couronné par le Prix du Livre Allemand (« Deutscher Buchpreis ») qui a eu pour titulaires ces dernières années des auteurs comme Arno Geiger, Uwe Tellkamp ou plus récemment Robert Menasse, dont j’avais chroniqué le très réussi La capitale. Dans Feu de camp, elle fait le portrait d’une femme est-allemande passant à l’Ouest avec ses enfants.

Lire la suite

Henry Bogdan – Histoire de l’Allemagne

Bogdan.JPG

« Le passé historique de l’Allemagne est très mal connu des Français. Il se limite généralement à l’époque contemporaine. S’il remonte parfois jusqu’en 1870, c’est uniquement dans la perspective des conflits au cours desquels Français et Allemands se sont confrontés ». Voici les premiers mots de l’avant-propos d’Henri Bogdan dans son Histoire de l’Allemagne. Une lacune malheureusement réelle ; ainsi, coïncidant avec la commémoration cette année du trentenaire de la réunification, mais aussi les 80 ans du début de la Seconde Guerre Mondiale, et sachant qu’Eva lance Les feuilles allemandes en novembre, je vous propose de vous plonger aujourd’hui dans l’histoire de nos voisins d’Outre Rhin !

Lire la suite

Siegfried Lenz – Der Überläufer

LenzCela fait déjà quelque temps que je souhaitais me plonger dans l’œuvre de Siegfried Lenz, un écrivain allemand majeur du XXème siècle, récemment décédé. Si mon choix initial se portait sur « La leçon d’allemand », je me suis finalement laissé séduire par « Der Überläufer » (« Le déserteur » ou « Le transfuge », non traduit à ce jour en français), que m’a offert mon amie Ina. Dans les derniers mois de la guerre, Walter Proska, un soldat allemand engagé sur le front Est, décide de rejoindre l’ennemi. Une critique de la guerre et une interrogation sur le sens du devoir. Lire la suite

Pavel Kohout – L’heure étoilée du meurtrier

Décidément, les Tchèques ont un lobby fort sur ce blog, on ne peut le nier ! Je vous présente donc aujourd’hui un autre auteur venu de ce pays : Pavel Kohout. Ecrivain, dramaturge et poète, né en 1928, il fait partie des personnages les plus connus sur la scène littéraire tchèque. J’aurais bien aimé de vous parler de « L’exécutrice » (chez Albin Michel), un roman dont l’héroïne fréquente un lycée pour les bourreaux – cette idée a permis à l’auteur de se pencher sur les pratiques des régimes totalitaires, sur la nature humaine et sa cruauté sous un autre angle, plutôt humoristique. Mais comme d’habitude, mes choix sont aussi influencés par la disponibilité des livres en français. Je vous propose donc de vous rendre à Prague, avec L’heure étoilée du meurtrier (chez folio).

* (si vous avez l’habitude de ne lire que le début de l’article, ne passez pas cette fois-ci à côté du petit sondage en bas de cette page !)

Lire la suite