Charles Aubert – Rouge Tango

DSC_0385

Rouge Tango est le second roman de Charles Aubert et met en scène Niels Hogan, un homme qui a décidé de quitter sa compagnie d’assurances pour s’installer dans une cabane et y fabriquer des leurres pour la pêche. Déjà personnage central de Bleu Calypso, premier roman de l’auteur, Niels voit disparaître son jeune voisin et ami, Malik, et participe à l’enquête pour le retrouver.

En furetant à la recherche d’information sur l’auteur, je me suis rendu compte qu’il partageait un grand nombre de points communs avec Niels, le personnage central du roman. Tous deux étaient directeur commercial d’une société d’assurance et ont décidé de changer de vie en s’installant près de l’étang des Moures, près de Sète dans le Sud de la France. Il ne faut donc pas toujours chercher bien loin la source d’inspiration !

Quand il découvre du sang dans la maison de Malik, son jeune voisin, Niels est complètement désemparé. Il s’était beaucoup attaché au jeune homme, un féru d’informatique qui l’aide à gérer son site interne. Plus loin, dans une cabane près de l’étang, le corps sans vie d’un homme inconnu est retrouvé. Qu’est-il donc arrivé à Malik et pourquoi cet homme s’est-il retrouvé là ?

Charles Aubert nous offre une galerie de personnages attachants dans cet ouvrage. A côté de Niels, figure son voisin Vieux Bob dont la fille Lizzie parcourt le monde en tant que journaliste et entretient une relation avec notre passionné de pêche. Mais il y a aussi Alex, un ostréiculteur qui tient un restaurant et était très proche de Malik ou encore Malkovitch, le policier chargé de l’enquête. Toute cette petite bande est bien sympathique et l’on aimerait en faire partie.

Avec un language parlé, de nombreux dialogues, des chapitres assez courts, la lecture du livre est aisée. On découvre rapidement que de dangereux tueurs de Marseille sont impliqués dans la disparition de Malik, un tueur à gages surnommé Rolex demeure une énigme. Tout fonctionne, et l’auteur nous ménage de réelles surprises jusqu’à la fin de l’histoire.

Je ne dirais pas que cela fut un vrai coup de coeur pour moi mais reconnaissons que l’on ne repose le livre que lorsqu’on l’a fini et je ne m’étonnerais pas de voir d’autres lecteurs le recommander vivement. Quant à moi, je vous conseille donc de :

l’acheter dans votre librairie

x l’emprunter dans votre bibliothèque

x lire autre chose

 

Rouge Tango, de Charles Aubert. Slatkine & Cie, 2020. 315 pages.

2 réflexions sur “Charles Aubert – Rouge Tango

  1. Goran 23 février 2020 / 18:01

    Cela me semble beaucoup beaucoup mieux que ta dernière critique…

    J'aime

    • Patrice 29 février 2020 / 19:06

      Oui, sans atteindre néanmoins le stade du coup de coeur (je le réserve pour le mois de l’Europe de l’Est :-))

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.