David Young – Stasi Block

youngHalle, RDA, 1975. Suite à la disparition de deux bébés, le lieutenant Karin Müller est envoyé depuis Berlin pour tenter de découvrir le coupable. Rapidement, pourtant, les obstacles se dressent devant l’enquêtrice, la Stasi l’empêchant de mener normalement l’enquête… Pourquoi ? Vous le découvrirez en lisant Stasi Block écrit par l’auteur anglais David Young.

Image result for halle neustadtLa RDA, la sécurité d’Etat (STASI) et la police populaire (Volkspolizei) sont au centre du roman de David Young, le tout dans un quartier de ville nouvelle, Halle-Neustadt, dont l’objectif était de loger un grand nombre d’habitants travaillant dans les complexes chimiques de Leuna et Buna, en Saxe-Anhalt. Il s’agissait également d’une vitrine pour le régime communiste :

Le capitaine Eschler vient de me brosser les grands traits de cette affaire que vous connaissez tous très bien, j’en suis sûre. J’aimerais insister sur un point : il s’agit d’une enquête sensible. Halle-Neustadt compte beaucoup pour la République. Les citoyens doivent avoir envie de vivre et de travailler ici. Aussi faut-il retrouver le ou les assassins dans les meilleurs délais tout en faisant preuve de discrétion, sans alarmer la population.

Dans ce contexte, la disparition de deux bébés est un problème majeur. La police essaie donc d’enquêter dans ce quartier quand soudain, l’un des deux bébés est retrouvé mort dans une valise, jetée depuis un train. L’intrigue principale se passe en 1975 et 1976, mais certains chapitres se déroulant à d’autres périodes s’intercalent. Elles ont majoritairement un rapport avec l’enquête mais aussi avec l’histoire personnelle de l’enquêtrice Karin Müller.

J’ai lu ce livre (qui faisait partie de mes cadeaux de Noël :-)) très rapidement. L’un des points forts réside dans la description historique qui sert de cadre au roman. L’auteur s’est bien documenté, il s’est inspiré de certains faits réels comme le meurtre d’un jeune garçon à Halle et le fait que l’enquête put être résolue grâce à la grille de mots croisés partiellement remplie qui enveloppait le corps de la victime. On se rend également compte de l’omniprésence de la STASI, qui contrôle tout, y compris la police. Les informateurs de la STASI sont partout, même dans l’entourage proche de Karin (son propre adjoint en fait). J’ai également apprécié la description du quartier de Halle-Neustadt.

Par contre, malgré de réelles surprises et un rythme assez soutenu, j’ai trouvé que certaines coïncidences (par exemple le lien entre le passé de Karin et l’enquête) pénalisaient l’intrigue. L’engouement réel que je sentais naître dans les 100 premières pages s’est quelque peu estompé ; je vous conseille néanmoins de vous faire votre propre avis en :

l’achetant chez votre libraire

X l’empruntant dans votre bibliothèque

lisant autre chose

Stasi Block de David Young, traduit de l’anglais par Françoise Smith. 10/18, 2017, 408 pages.

13 réflexions sur “David Young – Stasi Block

  1. Goran 7 mai 2020 / 14:12

    Tu ne semble pas entièrement convaincu, mais tu nous laisse avec un gros suspens dès le début de ton article… 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Patrice 8 mai 2020 / 05:19

      Franchement, connaissant tout ce que tu y as ajouté ces derniers temps, n’hésite pas à faire l’impasse cette fois-ci !

      Aimé par 1 personne

    • Patrice 8 mai 2020 / 05:23

      Je te comprends. C’est un peu du genre « Vite lu, vite oublié » pour être honnête…

      Aimé par 1 personne

  2. luocine 7 mai 2020 / 16:51

    Si je continue mon goût pour les romans policiers après le confinement, pourquoi pas …

    Aimé par 1 personne

    • Patrice 8 mai 2020 / 05:24

      Je crois sincèrement que tu as fait un meilleur choix avec Olivier Norek. Celui-ci est moins prioritaire.

      J'aime

  3. Agnès 7 mai 2020 / 17:03

    Le sujet m’intéresse. Moi aussi je profite du confinement pour terminer de lire les livres que j’ai eu pour Noël.

    J'aime

    • Patrice 8 mai 2020 / 05:24

      C’est le contexte qui me plaisait le plus aussi. De mon côté, j’essaie de « vider » un peu la bibliothèque ces temps-ci !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.