Jan Costin Wagner – Lune de glace

Jan Costin Wagner fait partie de ces auteurs de polars qui situent leurs romans ailleurs que dans leur pays d’origine. Citons également Olivier Truc (la Laponie), Ian Manook (la Mongolie), Jörg Bong (alias Jean-Luc Bannalec pour la Bretagne), Martin Walker (le Périgord)… D’autres vous viendront peut-être à l’esprit. Wagner, originaire de la Hesse en Allemagne, a porté son choix sur la Finlande, à laquelle il s’est attaché après avoir épousé une finlandaise. De cette façon est né Kimmo Joentaa, jeune commissaire finlandais. Dans le premier tome de la série éditée chez Actes Sud, Lune de glace, on le retrouve à l’hôpital, aux côtés de son épouse mourante…

Le décès de Sanna est en effet l’événement qui marquera tout le livre, à travers le comportement de Kimmo qui en fait le deuil. Au même moment, une femme est retrouvée morte dans son lit, étouffée dans son sommeil. Joentaa, qui a insisté pour reprendre le travail immédiatement, ne peut s’empêcher de voir un lien symbolique entre les deux morts. Tout ce qu’il voit le renvoie à son propre vécu – la victime paisiblement allongée dans son lit, les proches anéantis par la perte -, il vit le tout très personnellement et cette empathie lui permet de voir l’enquête sous un autre œil…

Le lecteur a l’impression de suivre une histoire au ralenti, il assiste à des échanges plutôt brefs entre les protagonistes (on ne parle pas juste pour parler), l’attention est portée sur les détails, les sentiments. L’ambiance est très mélancolique et posée, les émotions se manifestent principalement dans le for intérieur.

C’est donc un roman policier atypique où la psychologie des personnages reste au centre du livre et où les non-dits ont presque plus d’importance que la parole. Une réflexion sur la mort et le deuil, à conseiller également à ceux qui ne lisent pas de policier d’habitude.

acheter chez votre libraire

X empruntez-le dans votre bibliothèque

lire plutôt autre chose

Lune de glace, de Jan Costin Wagner. Traduit de l’allemand par Stéphanie Lux. Actes Sud, 2012, 320 p.

6 réflexions sur “Jan Costin Wagner – Lune de glace

  1. Goran 9 février 2021 / 14:01

    « à conseiller également à ceux qui ne lisent pas de policier d’habitude », c’est donc à moi que c’est adressé 🙂

    J'aime

  2. luocine 9 février 2021 / 15:10

    « ralenti » « Finlande » ce sont des livres que je fuis en général .

    J'aime

  3. keisha41 9 février 2021 / 16:12

    Bon, à voir.
    J’ajoute aussi le nantais Mo Malo, et ses polars au Groenland…

    Aimé par 1 personne

  4. Livr'escapades 9 février 2021 / 17:15

    J’ai lu « Le premier mai tomba la dernière neige » de cet auteur et j’avais bien aimé sur le moment. Mais je me rends compte aujourd’hui qu’il ne m’en reste strictement rien… Oups.

    J'aime

  5. laboucheaoreille 10 février 2021 / 14:11

    J’ai l’impression que malgré tout cette lecture ne t’a pas complètement convaincu ?
    Car tu déconseilles de l’acheter…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.