Daniel Schreiber – Le Dernier Verre

Récemment, j’ai publié un billet sur un petit roman policier dont l’histoire se déroulait dans une région viticole autrichienne et où un verre de vin n’était jamais loin. Inspirés par cette lecture, certain(e)s parmi vous ont peut-être acheté quelques bouteilles de veltliner. Pour nous remettre dans le droit chemin, je vous propose aujourd’hui une lecture à l’opposé : un essai sur l’alcoolisme intitulé Le dernier verre, écrit (et vécu) par Daniel Schreiber.

Allongé dans la baignoire, je fermerais les yeux en essayant de reconstituer ce que j’ai oublié et d’oublier ce dont je me souviens.

Lire la suite

Norbert Scheuer – Les abeilles d’hiver

Pour être tout à fait franc avec vous, j’étais jusqu’à présent quelque peu déçu de mes lectures pour les Feuilles Allemandes. Après une bonne entrée en manière grâce à Mechtild Borrmann, de plus grandes réserves sur Le sauteur de mur de Peter Schneider, je finissais par abandonner en cours de route Le bois de Klara… Fort heureusement se dressait sur mon chemin le roman de Norbert Scheuer, Les abeilles d’hiver !

Lire la suite

Christophe Hein – Dès le tout début

Il y a 5 ans, bien avant la création des Feuilles allemandes, je vous ai parlé de Christoph Hein et de son livre Prise de territoire, le portrait d’un réfugié en Allemagne de l’Est. Pour la 3ème édition de notre mois thématique, j’ai choisi un autre titre : Dès le tout début, écrit en 1997 et sorti en français en 2002, qui met en scène un jeune garçon, Daniel, dans les années 50 en RDA.

Lire la suite

Jenny Erpenbeck – Le Bois de Klara

Dans son roman intitulé Le Bois de Klara, l’écrivaine allemande Jenny Erpenbeck nous raconte l’histoire d’un lieu situé à environ une heure au sud-est de Berlin, initialement un bois qui devint durant le XXème siècle un lieu de villégiature pour plusieurs familles. A travers les destins des personnages, le lecteur revit les vicissitudes de l’histoire allemande du siècle dernier.

Lire la suite

Peter Schneider – Le Sauteur de mur

Construit en 1961, Le mur de Berlin a longtemps symbolisé la césure entre les deux Allemagnes, en plus d’être un symbole de la guerre froide marquant l’Europe après la Seconde Guerre Mondiale. Il n’est donc pas étonnant de voir ce « mur » être un des thèmes prédominants dans la vie artistique allemande, aussi bien en musique, peinture, cinéma et littérature. Le sauteur de mur, de Peter Schneider, à mi-chemin entre le roman et l’essai, se déroule dans le Berlin des années 70 et met en scène un écrivain de Berlin-Ouest et ses voyages au-delà du mur…

Lire la suite

Mechtild Borrmann – Sous les décombres

Durant la précédente édition des Feuilles Allemandes, je chroniquais pour la première fois un livre de l’écrivaine allemande Mechtild Borrmann, Le violoniste, un roman policier (mais pas seulement) qui nous emmenait dans la Russie soviétique de l’après-guerre. Dans Sous les décombres, elle persévère dans une veine semblable avec comme arrière-plan historique l’Allemagne de l’après-guerre…

Lire la suite

Klaus Modick – Mousse

Lukas Ohlburg est un vieux professeur émérite de biologie qui, à la fin de sa vie, se retire dans la maison de campagne de sa famille pour y écrire un dernier ouvrage censé mettre un point final à sa réflexion sur la classification de la botanique… mais rapidement, les souvenirs et les rêves, la nécessaire connection physique à la nature prennent le pas dans l’écriture. C’est le sujet de Mousse, premier roman de l’écrivain allemand Klaus Modick, écrit en 1985, que je suis heureux de chroniquer aujourd’hui avec Goran suite à une suggestion d’Eva !

Lire la suite

Jan Costin Wagner – Lune de glace

Jan Costin Wagner fait partie de ces auteurs de polars qui situent leurs romans ailleurs que dans leur pays d’origine. Citons également Olivier Truc (la Laponie), Ian Manook (la Mongolie), Jörg Bong (alias Jean-Luc Bannalec pour la Bretagne), Martin Walker (le Périgord)… D’autres vous viendront peut-être à l’esprit. Wagner, originaire de la Hesse en Allemagne, a porté son choix sur la Finlande, à laquelle il s’est attaché après avoir épousé une finlandaise. De cette façon est né Kimmo Joentaa, jeune commissaire finlandais. Dans le premier tome de la série éditée chez Actes Sud, Lune de glace, on le retrouve à l’hôpital, aux côtés de son épouse mourante…

Lire la suite

Ricarda Huch – Le dernier été

Après la découverte de l’écrivaine Irmgard Keun dans un précédent billet, je voudrais mettre à l’honneur une auteure allemande majeure : Ricarda Huch. Poétesse, historienne, Ricarda Huch (1864 – 1937) fut considérée par Thomas Mann comme la « première femme d’Allemagne ». A côté d’ouvrages historiques consacrés essentiellement à l’Allemagne, à l’Italie et à des révolutionnaires comme Bakounine, elle fut également l’auteure de romans comme Le dernier été. C’est précisément ce titre que je vous présente aujourd’hui.

Lire la suite