Julia Schoch – Mit der Geschwindigkeit des Sommers

Le roman de l’auteure allemande Julia Schoch, Mit der Geschwindigkeit des Sommers (« À la vitesse de l’été »), m’a attirée par son sujet : voir à quel point la vie a changé après la chute du régime communiste et la réunification des deux Allemagnes. Pas à l’échelle nationale, mais pour des gens ordinaires, dans le cas présent pour une jeune femme. Un portrait touchant et une vision probablement étonnante pour de nombreux lecteurs à l’Ouest.

Lire la suite

Lutz Seiler – Stern 111

En ce jour, où l’on commémore les 33 ans de la chute du Mur de Berlin, j’ai souhaité vous présenter symboliquement un livre qui évoque ce pan de l’histoire allemande. A mon grand bonheur, les éditions Verdier ont eu l’heureuse idée de publier cette année le roman Stern 111 qui est sorti en Allemagne en 2020. Son auteur, Lutz Seiler, est un écrivain allemand bien connu dans son pays natal, suite à la publication de son premier roman Kruso en 2014, qui a d’ailleurs recu le Prix du Livre allemand. Alors, êtes-vous prêts à une petite virée dans Berlin ?

L’espace d’un instant, il sentit s’insinuer en lui le soupçon que le monde auquel il appartenait avait disparu subrepticement et qu’il n’était qu’un survivant, un morceau de bois pourrissant emporté par le fleuve immense des temps nouveaux.

Lire la suite

Ernst Wiechert – Roman d’un berger

S’il ne figure pas parmi les romanciers allemands les plus connus dans notre pays, Ernst Wiechert (1887 – 1950) est l’auteur d’une oeuvre conséquente au premier rang desquels figure Les enfants Jéromine, un roman sur la vie d’un petit village de Prusse-Orientale au début du XXème siècle. Il fut également l’un des auteurs les plus lus dans son pays des années 30 aux années 50. Il faut donc se féliciter de voir Les éditions du Typhon publier récemment Roman d’un berger, un court roman d’une petite centaine de pages.

Lire la suite

Stefanie vor Schulte – Garçon au coq noir

Suivant avec attention les nouveautés littéraires en Allemagne, j’ai pris connaissance il y a quelque temps de l’existence de l’autrice Stefanie vor Schulte qui a obtenu un très beau succès avec son premier roman, désormais traduit en français sous le titre Garçon au coq noir. Un conte pour les adultes avec une ambiance particulière que vous allez pouvoir gagner en participant à notre mois thématique !

Ses anges à lui ont depuis longtemps les traits de Martin.

Lire la suite

Alina Bronsky – La tresse de ma grand-mère

Alina Bronsky est une autrice allemande d’origine russe qui a à son compte une dizaine de livres (dont certains de jeunesse). Trois titres ont été à ce jour traduits en français – vous pouvez d’ailleurs lire la chronique de Luocine sur Le dernier amour de baba Dounia qui a reçu de sa part cinq coquilages ! Sans l’avoir lu, j’ai fait confiance à Luocine et je l’ai offert à une amie qui m’a par la suite confirmé son coup de coeur.

Néanmoins, je vais vous présenter aujourd’hui son dernier roman traduit, intitulé La tresse de ma grand-mère. Au centre de l’histoire, une famille atypique originaire de la Russie, dirigée par une mamie haute en couleur.

Je n’en peux plus de vous. Où est le fleuve le plus proche ?

Lire la suite

Bernhard Schlink – Olga

Nul besoin de présenter Bernhard Schlink, écrivain fréquemment chroniqué lors des Feuilles allemandes et auteur du roman phare Le liseur. Au lieu de cela, je voudrais vous présenter Olga, l’héroïne de son dernier roman traduit en français. Olga, telle qu’on la rencontre sur les premières pages de ce livre, est une toute petite fille qui déjà du haut de ses 1 an tient bien sur ses deux jambes et observe le monde qui l’entoure avec une curiosité et intelligence qui la caractériseront tout au long de sa vie.

Lire la suite

Hermann Hesse – Peter Camenzind

Ecrivain né en Allemagne puis naturalisé suisse en 1923, Hermann Hesse reçut le Prix Nobel de littérature en 1946, un an après que le régime nazi, auquel il s’était toujours opposé et qui bannissait ses livres, ne fut renversé. Père d’une oeuvre abondante, l’auteur est connu pour des livres comme Le loup des steppes, Narcisse et Goldmund ou encore Siddhartha. Je vous propose aujourd’hui de découvrir Peter Camenzind, le premier roman de Hesse, sorti en 1904, et qui lui valut une grande notoriété.

Lire la suite

Birgit Vanderbeke – Le dîner de moules

Mettez-vous à table, nous allons servir des moules-frites ! C’est Birgit Vanderbeke qui est responsable du menu d’aujourd’hui. Cette écrivaine allemande a passé la première moitié de sa vie en Allemagne pour ensuite s’installer avec sa famille en France où elle est décédée l’année dernière. Elle a écrit de nombreux livres mais seulement quelques-uns ont été traduits en français dont son premier roman, Le dîner de moules. Le lecteur y est invité dans une famille écrasée par un père despotique.

Lire la suite

Stefan aus dem Siepen – La corde

Imaginez que vous êtes bien installés avec votre famille dans un petit village assez isolé où vous menez une vie tranquille avec un emploi du temps plutôt prévisible, dicté par les saisons. Un jour, vous vous réveillez et vous trouvez une corde qui sort de terre et mène dans la forêt… Telle est l’idée du départ que Stefan aus dem Siepen, l’auteur allemand, a imaginée pour son roman La corde.

Les blés sont comme le bonheur, avait dit celui-ci. Quand le bonheur devient trop grand, le malheur n’est jamais loin.

Lire la suite

Günter Grass – D’une Allemagne à l’autre

C’est la première fois qu’il m’est donné de lire et de chroniquer un livre de Günter Grass, auteur majeur (et controversé) de la littérature allemande du XXème siècle. D’une Allemagne à l’autre n’est sûrement pas le titre le plus emblématique de l’écrivain, car c’est un journal qu’il a tenu durant l’année 90, une année charnière de l’Histoire allemande, mais il est intéressant à de nombreux titres…

Lire la suite