Sylvie Pérenne – Mes nuits sauvages

C’est en furetant dans une librairie de Mulhouse que je suis tombé sur ce livre et son autrice en train de le dédicacer. Sylvie Pérenne relate dans Mes nuits sauvages son parcours qui l’amena à quitter sa maison de 200m² avec vue sur les Vosges pour vivre dans un camion emménagé, un hamac en forêt, avant de réaliser son rêve : habiter dans une « tiny house » de 12m² !

Ostéopathe de profession en Alsace, Sylvie Pérenne avait toujours voulu habiter dans une grande maison avec vue sur la nature ; elle se voyait prendre le temps de faire du tricot et passer de longues soirées avec des amis… mais une fois la chose acquise, elle se rendit compte que son bonheur était ailleurs. La rupture avec son compagnon fit qu’elle se retrouva sans domicile et décida d’habiter dans une camionnette aménagée qu’elle garait dans les montagnes vosgiennes. Même si cette expérience ne s’avéra pas toujours des plus aisées à gérer, elle rapprocha l’autrice de la nature. Elle retrouva le plaisir de regarder les paysages, sans bouger, sans même penser réellement, le plaisir de dormir davantage. Des sensations qu’elle put ressentir encore plus en prenant la décision de dormir dans un hamac en forêt pendant 8 mois ! En découvrant un livre qui parlait des « tiny houses » dans une librairie, elle décida de se lancer également dans l’aventure : chercher un terrain, concevoir la maison mais aussi affronter les aspects administratifs que ce projet implique :

On me réclamait un certificat ayant trait à la réglementation thermique des bâtiments en plus, puisqu’ils avaient choisi de me considérer comme un bâtiment. (…) Au bout du délai imparti, j’ai reçu un avis défavorable. La pente de mon toit n’était pas les classiques quarante-cinq degrés double pente des maisons alsaciennes !

J’ai beaucoup aimé dans ce livre la capacité de Sylvie Pérenne de nous livrer ses impressions, ses joies, ses peines dans la quête qui fut la sienne ; tout comme les petits détails qui montrent à quel point l’autrice est devenue une observatrice attentive de la nature qui l’entoure. C’est un livre qui incite le lecteur à se rapprocher lui-aussi de la nature, à s’interroger sur ce que l’on souhaite vraiment :

A force d’y penser, je découvre que c’est la sobriété de mon logis qui me rend légère. Non pas par rapport au coût des énergies pour mon portefeuille, qui par chance va plutôt bien, mais pour le soulagement de savoir qu’enfin, je vis en accord avec moi-même. (…) J’espère que ce récit saura murmurer à chacun que tout est possible, absolument tout. Comme dormir à la belle étoile et dans son propre lit, habiter parmi les hommes et en pleine montagne, avoir une maison fixe et mobile, être un ours et montrer sa maison, écrire un livre… et le voir devenir réalité.

Je vous conseille en conclusion :

d’acheter ce livre chez votre libraire

X de l’emprunter dans votre bibliothèque

de lire autre chose

Mes nuits sauvages, de Sylvie Pérenne. Editions Jouvence, 2021, 280 pages.

4 réflexions sur “Sylvie Pérenne – Mes nuits sauvages

  1. keisha41 3 août 2022 / 11:19

    Moi j’ai une autre idée, l’acheter (le lire) et l’offrir à une amie qui veut faire construire un maison assez mini dans un endroit à la campagne. Mais plus grand, elle a son mari…
    Bref, à réfléchir.

    Aimé par 1 personne

    • Patrice 5 août 2022 / 08:16

      Voilà une très bonne idée 🙂

      J’aime

  2. keisha41 5 août 2022 / 07:44

    Acheté et commencé, oui c’est intéressant, parfois longuet, mais je pense que ça plaira à mon amie (je le lis en faisant attention au livre, je lui offrirai après!)

    Aimé par 1 personne

    • Patrice 5 août 2022 / 08:17

      Et bien, tu fais partie des personnes qui passent vite à l’action :-). J’espère que le livre passera ton test et qu’il pourra ensuite être offert !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.