Daniel Schreiber – Le Dernier Verre

Récemment, j’ai publié un billet sur un petit roman policier dont l’histoire se déroulait dans une région viticole autrichienne et où un verre de vin n’était jamais loin. Inspirés par cette lecture, certain(e)s parmi vous ont peut-être acheté quelques bouteilles de veltliner. Pour nous remettre dans le droit chemin, je vous propose aujourd’hui une lecture à l’opposé : un essai sur l’alcoolisme intitulé Le dernier verre, écrit (et vécu) par Daniel Schreiber.

Allongé dans la baignoire, je fermerais les yeux en essayant de reconstituer ce que j’ai oublié et d’oublier ce dont je me souviens.

Lire la suite

Christophe Hein – Dès le tout début

Il y a 5 ans, bien avant la création des Feuilles allemandes, je vous ai parlé de Christoph Hein et de son livre Prise de territoire, le portrait d’un réfugié en Allemagne de l’Est. Pour la 3ème édition de notre mois thématique, j’ai choisi un autre titre : Dès le tout début, écrit en 1997 et sorti en français en 2002, qui met en scène un jeune garçon, Daniel, dans les années 50 en RDA.

Lire la suite

Alfred Komarek – Les Larmes de Polt

Pour égayer nos journées automnales, je vous emmène aujourd’hui prendre un verre de veltliner dans une des caves de la région viticole autrichienne. C’est ici qu’Alfred Komarek a planté le décor de ses livres mettant en scène l’inspecteur Polt. Les larmes de Polt, écrit en 1998 et édité dans l’édition Noir sur Blanc en 2002, est le premier de la série.

Lire la suite

Peter Schneider – Le Sauteur de mur

Construit en 1961, Le mur de Berlin a longtemps symbolisé la césure entre les deux Allemagnes, en plus d’être un symbole de la guerre froide marquant l’Europe après la Seconde Guerre Mondiale. Il n’est donc pas étonnant de voir ce « mur » être un des thèmes prédominants dans la vie artistique allemande, aussi bien en musique, peinture, cinéma et littérature. Le sauteur de mur, de Peter Schneider, à mi-chemin entre le roman et l’essai, se déroule dans le Berlin des années 70 et met en scène un écrivain de Berlin-Ouest et ses voyages au-delà du mur…

Lire la suite

Mechtild Borrmann – Sous les décombres

Durant la précédente édition des Feuilles Allemandes, je chroniquais pour la première fois un livre de l’écrivaine allemande Mechtild Borrmann, Le violoniste, un roman policier (mais pas seulement) qui nous emmenait dans la Russie soviétique de l’après-guerre. Dans Sous les décombres, elle persévère dans une veine semblable avec comme arrière-plan historique l’Allemagne de l’après-guerre…

Lire la suite

Les feuilles allemandes 2021

Le temps passe vite et nous sommes à nouveau là pour vous inviter à participer à la troisième édition de notre mois thématique que nous organisons avec Fabienne du blogue Livr’escapades sous le titre Les feuilles allemandes. Celui-ci a pour but de promouvoir la littérature de nos voisins s’exprimant dans la langue de Goethe.

Aujourd’hui, je nous imagine bien parcourir le site de Babelio à la recherche d’un auteur suisse alémanique, sortir, du haut de la bibliothèque, le grand pavé de Thomas Mann « qu’on voulait lire depuis toujours », gribouiller sur un bout de papier quelques auteurs allemands contemporains conseillés par la libraire du coin… Que vous soyez un(e) habitué(e) de nos rendez-vous ou que votre blogue sorte à peine des fonds baptismaux, nous sommes impatients de découvrir vos trouvailles !

Pour faire Les choses dans les règles, voici les conditions de notre mois thématique « Les feuilles allemandes » :

  1. lire un livre d’un(e) auteur(e) d’expression allemande (Allemagne, Autriche, Suisse…) tous genres confondus (roman, nouvelles, policier, essai, poésie, jeunesse…)
  2. vous pouvez dépoussiérer un livre depuis longtemps enfoui dans une bibliothèque ou vous faire plaisir en achetant une nouveauté. Pour avoir quelques idées, n’hésitez pas à aller voir les deux derniers bilans : 2019, 2020.
  3. partager votre lecture sur votre blogue du 1er au 30 novembre*; n’hésitez pas d’ailleurs à utiliser le beau logo créé par Goran
  4. laisser nous le lien vers votre billet (sous cet article et chez Fabienne)
  5. revenir ensuite au point 1 si envie

Pensez-vous participer ? Faites-nous un petit signe 🙂

Bonnes lectures et à bientôt

A VENIR :

  • la première semaine de décembre : lectures autour du handicap et de la maladie
  • en janvier : lectures autour de l’Holocauste co-organisées avec Passage à l’Est
  • en mars : le mois de l’Europe de l’Est

*pour celles et ceux qui participeraient déjà à un autre mois thématique, nous allons accepter les billets publiés également tout à la fin d’octobre ou tout début décembre. N’hésitez donc pas à vous joindre à nous.

Jurica Pavičić – L’Eau rouge

Pour ma dernière participation au Mois de l’Europe de l’Est, et après plusieurs livres abandonnés, j’ai décidé finalement de vous emmener vers la destination de vilégiature numéro 1 de mes compatriotes tchèques : la Croatie. Dans L’Eau rouge, Jurica Pavičić, auteur et journaliste, signe un roman captivant sur la disparition d’une jeune fille et brosse un portrait de la Croatie d’aujourd’hui.

Lire la suite

Ivan Kraus – Réunions de famille

Ivan Kraus (*1939) est un écrivain et scénariste tchèque. Il est l’auteur de nombreux livres et est connu dans son pays d’origine surtout pour ses nouvelles, feuilletons, satires ou aphorismes. Dans la lignée de Karel Poláček ou Jaroslav Hašek, ses livres sont des témoins de la vie en Tchéquie au XXème siècle. Si j’ai bien vérifié, un seul livre a été traduit en français : Réunions de famille. Il existe par contre en deux versions dont l’une est bilingue pour celles et ceux qui auraient envie de découvrir de nouveaux horizons linguistiques.

Lire la suite