Stefan Zweig – La pitié dangereuse

Lecture commune proposée dans le cadre des Feuilles allemandes et Autour du handicap, La pitié dangereuse est le seul roman à proprement parler de Stefan Zweig, lui qui fut l’auteur de 43 récits ou nouvelles. Il fut écrit dans l’exil de l’écrivain, en 1939, mais se déroule à la veille de la Première Guerre Mondiale. Anton Hofmiller était alors jeune officier de cavalerie, et dans ce livre, l’homme plus âgé qu’il est devenu, nous raconte une terrible histoire dont il fut l’un des acteurs principaux.

J’entrevis pour la première fois que le pire en ce monde ne résulta pas toujours de la méchanceté ou de la violence, mais plus souvent de la faiblesse.

Lire la suite