Elsa Osorio – Luz ou le temps sauvage

A la fin de l’année dernière, nous avons appris avec joie la création d’un nouveau mois thématique : En Amérique latine avec Ingannmic et Goran. L’annonce a été suivie quasi immédiatement par des fouilles dans notre bibliothèque à la recherche des auteurs originaires d’Amérique du Sud, car Patrice voulait « faire le point ». J’ai donc pu dépoussiérer un livre que je possède depuis de nombreux années : Luz ou le temps sauvage, écrit par Elsa Osorio, ayant comme toile de fond les années sombres de l’histoire argentine. Un roman difficile à lâcher.

Elsa Osorio (*1952) est une écrivaine et scénariste originaire de Buenos Aires. Je n’ai pas été étonnée d’apprendre qu’elle est très engagée dans la défense des droits humains, un sujet central dans ses œuvres dans lesquelles elle traite surtout de la dictature argentine dans le pays même ou alors en Europe.

C’est également le cas pour son premier roman, Luz ou le temps sauvage. Nous sommes en 1998 et la jeune Luz, accompagnée de son mari et de leur nouveau-né, s’apprête à rencontrer un certain Carlos Squirru. L’enquête qu’elle a menée l’a finalement conduite jusqu’à lui, en Espagne. Carlos est d’accord pour qu’ils se retrouvent dans un café. Ici, Luz lui raconte ses recherches, son histoire à compter de 1976, telle qu’elle a pu la reconstituer.

Dès le début, ce n’est pas un secret pour le lecteur que Luz faisait partie de ces centaines d’enfants volés à leur parents, alors prisonniers politiques du régime en place. Ce récit décrit toute la machinerie de la dictature qui ne s’est pas contentée de la torture et des assassinats de ses opposants, souvent très jeunes, mais a développé un système hallucinant en s’appropriant les enfants et en les plaçant dans les familles des sympathisants. Des adoptions truquées, des identités falsifiées, des accouchements en captivité…

Avec un style captivant et un langage très naturel et crédible – je note surtout le personnage de Miriam, une prostitué naïve mais de bon cœur – le lecteur est très vite entraîné dans cette histoire haletante aux allures d’un policier. Une histoire qui, pour être considérée comme un divertissement, a un seul « défaut », celui de s’inspirer des faits réels. Ici, la littérature achève ce que la justice n’a pas mené jusqu’au bout : pointer du doigt les responsables. Pour parler de statistiques, environ un cinquième des enfants ont pu retrouver leur foyer grâce à l’initiative de femmes courageuses, membres de l’association Grands-Mères de la Place de Mai. Quant aux responsables ? Un seul exemple : Emilio Eduardo Massera gracié en 1990…

X Achetez-le chez votre libraire

X Empruntez-le dans votre bibliothèque

lisez autre chose

Luz ou le temps sauvage, Elsa Osorio. Traduit par François Gaudry. Métailié, 2000, 350 pages

10 réflexions sur “Elsa Osorio – Luz ou le temps sauvage

  1. Goran 23 février 2021 / 09:42

    Les bébés volés, c’est vraiment un scandale, mais le pire c’est que la pratique, sous une autre forme, existe encore dans l’Angleterre d’aujourd’hui et le tout avec l’aide des services sociaux. Merci Eva pour ce dépoussiérage 🙂 et cette mise au point 😉

    J'aime

  2. nathalie 23 février 2021 / 14:52

    Ma bibliothèque l’avait reçue et elle avait parlé longuement de ce livre qui a en effet l’air très intéressant et qui aborde un sujet tout à fait terrible.

    J'aime

  3. Ingannmic 23 février 2021 / 19:48

    Cela fait aussi penser aux bébés volés sous le franquisme .. Je note ce titre, je ne connais pas cette auteure, et le sujet, bien que douloureux et révoltant, m’intéresse. Merci pour cette participation !

    J'aime

  4. dominiqueivredelivres 24 février 2021 / 11:58

    c’est un splendide roman que j’ai lu et relu que j’ai beaucoup fait lire car il a le ton juste
    l’histoire est épouvantable et éprouvante mais il y a derrière une certaine résilience
    il ne faut jamais oublier l’histoire, c’est ce qui m’a fait participer à notre LC il faut faire lire ces romans à nos petits enfants

    J'aime

  5. Eve-Yeshé 24 février 2021 / 14:57

    il est dans ma PAL depuis belle lurette et je l’avais oublié donc un grand merci pour me l’avoir remis en mémoire 🙂
    pour le challenge 2022 cela devrait aller 🙂

    J'aime

Répondre à Eve-Yeshé Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.