Olga Slavnikova – La locomotive des sœurs Tcherepanov

SlavnikovaDirection aujourd’hui la Russie, à travers une écrivaine contemporaine, Olga Slavnikova, qui a reçu il y a quelques années le prix Booker russe pour son ouvrage 2017, « un grand récit polyphonique, roman d’amour et fresque historique, qui fonctionne aussi comme une anti-utopie fantastique de la société russe ». Une société russe qui reste au coeur de son recueil de nouvelles, La locomotive des soeurs Tcherepanov. Lire la suite

La littérature indienne à l’honneur

Le monde de la culture a été profondément affecté par la crise liée au Covid 19 en cours depuis le mois de mars. Premier symbole d’une longue liste d’événements annulés, le Salon du Livre Paris 2020 devait cette année mettre en avant la littérature indienne : une occasion manquée de découvrir de nombreux auteurs et titres de ce pays. Mais rien n’est perdu, surtout pour tous ceux qui nous suivent, car c’est là que nous entrons en jeu avec Goran (toujours lui !) et nos merveilleuses idées (toujours elles !). En effet, nous vous proposons de consacrer un week-end de lecture à cette littérature indienne en guise de rattrapage…

Lire la suite

David Young – Stasi Block

youngHalle, RDA, 1975. Suite à la disparition de deux bébés, le lieutenant Karin Müller est envoyé depuis Berlin pour tenter de découvrir le coupable. Rapidement, pourtant, les obstacles se dressent devant l’enquêtrice, la Stasi l’empêchant de mener normalement l’enquête… Pourquoi ? Vous le découvrirez en lisant Stasi Block écrit par l’auteur anglais David Young. Lire la suite

Diane Meur – Les Vivants et les Ombres

MeurQue diriez-vous aujourd’hui d’une escapade au XIXème siècle, dans la province polonaise de Galicie, faisant alors partie de l’Autriche-Hongrie ? Les Vivants et les Ombres de Diane Meur nous dépeint avec brio l’ascension et la chute d’une famille polonaise, les Zemka, avec en fond historique les soubresauts de l’Histoire.

Lire la suite

Tatiana Țîbuleac – Le jardin de verre

TibuleacAprès le succès de son premier opus, L’Eté où maman a eu les yeux verts, l’écrivaine moldave Tatiana Țîbuleac nous emmène dans la Moldavie des années 80 à la rencontre d’une orpheline recueillie par une ramasseuse de bouteilles. Le jardin de verre est un roman extrêmement fort sur les blessures de l’enfance et la quête d’identité.

Lire la suite

Cheryl Strayed – Wild

StrayedA 26 ans, Cheryl Strayed voit sa vie partie à vau-l’eau. Elle n’a toujours pas fait le deuil de sa mère, décédée quatre ans plus tôt et à qui l’unissait un lien fusionnel, elle sort d’un divorce avec un mari pourtant aimant, collectionne les aventures éphémères ou encore découvre les plaisirs de la consommation d’héroïne. Pour se reprendre en main, elle imagine partir seule en randonnée sur le chemin reliant la frontière mexicaine à la frontière canadienne. Elle nous en livre son récit dans Wild.

Lire la suite

Louise Erdrich – La chorale des maîtres bouchers

ErdrichSoldat allemand rentrant chez lui après la fin de la Première Guerre Mondiale, Felix Waldvogel épouse la veuve d’un de ses camarades tombés au combat, et se décide d’émigrer vers les Etats-Unis. C’est l’histoire de la famille Waldvogel et du petit village dans lequel ils s’établissent (Argus dans le Dakota du Nord), que nous raconte Louise Erdrich dans La chorale des maîtres bouchers.

Lire la suite

Oleg Ermakov – Le cantique du Toungouse

ErmakovEn cette période de confinement, je voulais vous proposer, pour clore cette édition du Mois de l’Europe de l’Est 2020 (non, ne pleurez pas…), une échappée vers les grands espaces. La cantique du Toungouse d’Oleg Ermakov nous emmène en effet près du lac Baïkal en Sibérie, où un homme, Mischka Maltchakitov, tente d’échapper à ses poursuivants dans la forêt. Course poursuite mais aussi voyage à travers l’histoire du jeune homme, représentant d’un peuple, les Evenks.

Lire la suite