Christophe Guilluy – La France périphérique

En ce mois d’octobre 2020 paraît le nouvel ouvrage de Christophe Guilluy, Le temps des gens ordinaires, qui met en avant la classe « populaire », celle qui s’est réveillée durant la crise des gilets jaunes ou qui a été mise en avant par la récente crise sanitaire. Le géographe, soucieux des classes populaires, s’était auparavant révélé au grand public grâce à deux titres, Fractures françaises (2010) et La France périphérique (sous-titré « Comment on a sacrifié les classes populaires »). C’est sur ce livre que j’aimerais revenir aujourd’hui.

Lire la suite

Søren Sveistrup – Octobre

Sveistrup, Sveistrup… ce nom ne parlera pas beaucoup à certains mais sera très familier pour les adeptes des séries télévisées ! Søren Sveistrup est en effet l’auteur de Forbrydelsen, la série policière danoise à succès diffusée sur Arte (ne perdez pas le temps avec l’adaptation américaine bourrée de clichées, optez pour l’original danois !). Récemment, Sveistrup est passé des scénarios télé aux livres et a signé un thriller très bien ficelé – Octobre. Un mois durant lequel la police danoise découvre un cadavre et à côté de lui un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Les enquêteurs se mobilisent.

Lire la suite

Colin Dexter – Le dernier bus pour Woodstock

Aujourd’hui, je vous emmène en Angleterre pour faire connaissance avec l’inspecteur Morse. Certains parmi vous ont pu suivre la série télé, mais pour moi, il s’agissait de notre première rencontre et c’est tant mieux ainsi. Le dernier bus pour Woodstock, de Colin Dexter, est le premier tome de la série (épuisée, il faut donc voir dans les brocantes ou à la bibliothèque). Ecrit dans les années 70, elle introduit sur la scène des polars un duo sympathique : l’inspecteur Morse, un bon vivant qui aime l’alcool, les femmes et la lecture, puis son collègue Lewis qui manque un peu de confiance en lui. Ils seront chargés d’élucider un meurtre à Woodstock…

Lire la suite

Serge Joncour – Nature humaine

Si vous suivez régulièrement ce blog, vous savez que la part réservée aux nouveautés est assez limitée car nous préférons laisser le temps faire son œuvre de tri ! Néanmoins, à l’occasion de cette rentrée littéraire, quelques commentaires élogieux sur le dernier livre de Serge Joncour, Nature humaine, m’ont convaincu de me laisser tenter… et à juste titre, car cette chronique d’une famille rurale dans la France de ces dernières décennies est un vrai bonheur de lecture !

Lire la suite

Les feuilles allemandes 2020

En novembre dernier, vous étiez nombreux à avoir pioché dans vos bibliothèques pour mettre la littérature de langue allemande à l’honneur. C’est pourquoi nous n’avons pas hésité une seule minute et vous invitons aujourd’hui à retenter l’expérience.

Puisque on éprouve toujours plus de plaisir à mijoter des projets à plusieurs, nous avons proposé à Fabienne du blog Livr’escapades, avec laquelle nous partageons l’intérêt pour la littérature allemande, de se joindre à nous. Amatrice des pavés littéraires, des randonnées et des grandes espaces du Nord, Fabienne soufflera cet octobre la première bougie de son blog.

Et comme notre ami Goran n’est jamais très loin, il nous a généreusement créé un joli logo – merci beaucoup ! D’ailleurs, notez dans vos agendas (si ce n’est déjà fait) tous les seconds et quatrièmes dimanches du mois pour découvrir ses essais graphiques – des couvertures de livres très réussies.

Lire la suite

Boris Pasternak – Le docteur Jivago

Le docteur Jivago est une œuvre qu’on ne présente plus. Il valut à son auteur, Boris Pasternak, le prix Nobel de Littérature en 1958, et au-delà du livre, c’est le film éponyme, avec Omar Sharif et Julie Christie (et sa célèbre musique de la « chanson de Lara ») qui est resté dans la mémoire collective.

Lire la suite

Kamala Markandaya – Le riz et la mousson

Quand l’idée nous est venue d’organiser les lectures autour de l’Inde, il me paraissait absolument indispensable de trouver un livre qui parlât des paysans. En effet, plus de la moitié des 1.3 milliards d’habitants que compte le pays vivent encore directement de la terre. Mon choix se portait donc sur Le riz et la mousson, de Kamala Markandaya, un roman qui a valu à son auteure un grand succès à sa sortie dans les années 50.

Lire la suite

Arundhati Roy – Le Dieu des Petits Riens

Ca y est ! Notre week-end dédié à la littérature indienne est enfin arrivé et c’est avec un livre majeur de ces dernières décennies, Le Dieu des Petits Riens, écrit par Arundhati Roy, que je vous propose de l’inaugurer. Un livre fort sur les blessures de la vie, couronné par le Booker Prize, et qui valut à son auteure un grand succès à sa sortie en 1997.

Lire la suite