Sacha Filipenko – Croix rouges

Pour débuter ce mois dédié à la littérature d’Europe Centrale et Orientale, je vous propose de continuer à découvrir l’œuvre du jeune auteur russophone et biélorusse Sacha Filipenko, que j’avais déjà chroniqué l’an dernier via son dernier livre La traque. Dans Croix Rouges, une vieille dame s’épanche auprès de son jeune voisin… L’occasion pour l’auteur de nous livrer un roman fort sur la mémoire de son pays au XXème siècle.

Si seulement ! En réalité tout était beaucoup plus complexe. Si l’être humain a vraiment réussi en un domaine, c’est dans l’art de s’arranger avec lui-même.

Lire la suite

Yoann Iacono – Le Stradivarius de Goebbels

Je viens de finir le premier roman de Yoann Iacono, Le Stradivarius de Goebbels, sorti récemment chez Slatkine. Par l’intermédiaire de ce billet, je vous emmènerai non seulement dans l’Histoire européenne des années 40, mais aussi dans le monde de la musique classique. Nous y serons accompagnés par Nejiko Suwa, virtuose japonaise. Dépoussiérez vos violons…

Lire la suite

Elsa Osorio – Luz ou le temps sauvage

A la fin de l’année dernière, nous avons appris avec joie la création d’un nouveau mois thématique : En Amérique latine avec Ingannmic et Goran. L’annonce a été suivie quasi immédiatement par des fouilles dans notre bibliothèque à la recherche des auteurs originaires d’Amérique du Sud, car Patrice voulait « faire le point ». J’ai donc pu dépoussiérer un livre que je possède depuis de nombreux années : Luz ou le temps sauvage, écrit par Elsa Osorio, ayant comme toile de fond les années sombres de l’histoire argentine. Un roman difficile à lâcher.

Lire la suite

Chico Buarque – Le frère allemand

Goran et Ingannmic nous ayant donné rendez-vous en février pour un mois thématique autour de l’Amérique latine, je me devais de répondre présent à cette charmante invitation. C’est donc vers le Brésil que nous nous dirigeons aujourd’hui, même si le titre Le frère allemand, laisse présager que l’auteur, Chico Buarque, ne nous cantonera pas à ce seul pays…

Lire la suite

Robert Bober – Berg et Beck

C’est aujourd’hui ma troisième et dernière participation aux Lectures communes autour de l’Holocauste, organisées avec Passage à l’Est! Après avoir lu Et tu n’es pas revenu de Marceline Loridan-Ivens, qui retrace les souvenirs d’une rescapée de l’holocauste mais surtout l’absence du père, puis le journal d’une jeune fille, Eva Heyman, J’ai vécu si peu, relatant avec tant d’émotions les derniers mois avant sa déportation, je voudrais vous parler aujourd’hui de Berg et Beck, de Robert Bober. Berg et Beck étaient deux élèves amis d’une école parisienne. Soudain, le jeudi 16 février 1942, survient la Rafle du Vélodrome d’Hiver.

Lire la suite

Florent Marchet – Le monde du vivant

Après avoir chroniqué récemment Nature humaine de Serge Joncour, où le monde rural jouait un rôle de premier plan, je vous invite aujourd’hui à une nouvelle immersion dans la ruralité grâce au premier roman de l’auteur-compositeur Florent Marchet, intitulé Le monde du vivant. Il y dépeint, le temps d’un été, une famille de néo-ruraux ayant repris une ferme non loin d’Orléans.

Lire la suite

Jack London – L’Appel de la forêt

Il y a déjà quelques mois, Ma librairie lançait un challenge Jack London dont le principe est simple : lire des livres de cet auteur de mars 2020 à mars 2021, et laisser un lien sur son blog. Je m’étais promis d’y participer mais ce n’est qu’aujourd’hui que je publie le premier billet de participation : un véritable classique, le premier grand succès de Jack London, publié en 1903, alors qu’il n’avait que 27 ans : L’Appel de la forêt.

Lire la suite

Ismail Kadaré – Le général de l’armée morte

C’est en lisant récemment une chronique de Passage à l’Est! invitant à lire ou relire Ismail Kadaré, que l’envie m’est venue de découvrir cet auteur majeur de la littérature européenne contemporaine. Dans le cadre d’une lecture commune, c’est Le général de l’armée morte, premier roman de l’auteur, qui me sert donc d’introduction à son oeuvre. Un livre et une écriture qui m’ont beaucoup plu !

Lire la suite

David Grossman – La vie joue avec moi

Place aujourd’hui à un grand auteur israélien, David Grossman, dont le livre Une femme fuyant l’annonce m’avait subjuguée il y a de nombreuses années. D’ailleurs, si vous le voyez sur les étals de votre librairie, n’hésitez pas. Avant Noël, j’ai eu envie de découvrir le dernier livre de l’auteur, La vie joue avec moi, édité chez Seuil. Grâce à lui, mon année marquée par une longue panne de lecture sans précédents, comme diraient des journalistes, se termine en beauté avec un grand coup de cœur.

Lire la suite