Josef Bor – Le requiem de Terezin

Bor.JPG

C’est grâce au blog de Claude, De Bloomsbury en passant par Court green, que j’ai fait la découverte de Josef Bor et de son livre Le requiem de Terezin. Antichambre d’Auschwitz mais également vitrine pour la propagande nazie (qui y tourna des films et y invita la Croix Rouge), le camp de Terezin, situé à 60 km au nord de Prague, est le cadre de ce court récit. Lire la suite

Arnošt Lustig – Elle avait les yeux verts

Si la mémoire était une personne, elle ne serait pas quelqu’un que tu aurais envie de rencontrer la nuit.

Je vous invite à découvrir un écrivain et journaliste tchèque, Arnošt Lustig (1926-2011). D’origine juive, il faisait partie des rescapés des camps de concentration où il a perdu presque toute sa famille – ce traumatisme se reflète dans tout son oeuvre qui compte de nombreuses nouvelles et romans, dont seulement deux (!) sont traduits en français : La danseuse de Varsovie et Elle avait les yeux verts. C’est sur ce deuxième que l’on va s’arrêter aujourd’hui.

Lire la suite

Leo Perutz – Où roules-tu, petite pomme ?

Perutz 3.jpg

Je vous propose de revenir aujourd’hui vers un auteur que nous avons chroniqué avec un grand plaisir il y a quelques mois via son livre La nuit sous le pont de pierre : Leo Perutz. Changement complet d’univers puisque dans Où roules-tu, petite pomme ?, celui-ci nous transporte dans l’Europe de la fin de la 1ère guerre mondiale à travers la quête de vengeance du « héros », Georg Vittorin…

Lire la suite

Ota Pavel – Comment j’ai rencontré les poissons

pavel

Quelle n’a pas été notre heureuse surprise lors d’une récente visite dans notre librairie de découvrir qu’une très jeune maison d’édition bordelaise, les éditions do, mettait à la disposition des lecteurs pour la première fois en français un ouvrage de l’écrivain tchèque Ota Pavel, Comment j’ai rencontré les poissons. Il y est question de pêche bien sûr mais de bien plus que cela ; on y découvre sa famille avec en filigrane l’histoire du pays au XXème siècle. Un très joli texte à découvrir aujourd’hui…

Lire la suite

Vaclav Havel – A vrai dire

havel

Le 5 octobre 2016, Václav Havel aurait eu 80 ans. Dramaturge, intellectuel dissident ayant connu la prison sous le régime communiste, leader de la Charte 77, devenu président de la Tchécoslovaquie puis de la République Tchèque jusqu’en 2003, il a marqué de son empreinte le retour de son pays vers l’Ouest démocratique. Presque 5 ans après sa mort, son souvenir reste très présent dans son pays d’origine. Je vous propose aujourd’hui de l’évoquer en s’attardant sur l’ouvrage A vrai dire – Livre de l’après-pouvoir – (paru aux Editions de l’Aube) dans lequel Václav Havel se confie au journaliste Karel Hvizd’ala.

Lire la suite

Carnets tchèques – épisode 4

Reinerova

Nous reprenons aujourd’hui notre série « les carnets tchèques » dont l’objectif est de faire découvrir des auteurs tchèques peu ou pas traduits en français. Après trois auteurs dont les ouvrages sont restés cantonnés à la scène nationale, notre invitée du jour, comme vous le constatez sur la photo, a été traduite en français… depuis l’allemand. Car Lenka Reinerová est une écrivaine tchèque de langue allemande, une particularité offerte par l’Europe Centrale. Je vous en dis plus tout de suite…

Lire la suite

Milan Kundera – La Plaisanterie

 

La Plaisanterie

Premier roman de Milan Kundera publié avant le printemps de Prague, La Plaisanterie (Folio, 1975) nous emporte dans la Tchécoslovaquie communiste d’après-guerre et nous fait partager le destin de Ludvik Jahn, un étudiant praguois banni de l’université qui revient près de 20 ans après les faits sur les lieux de son enfance. Brillant, cynique, désenchanté…

Lire la suite