Ernest Callenbach – Ecotopia

CallenbachEcotopia est un livre écrit en 1975 par Ernest Callenbach, le rédacteur en chef d’une célèbre revue de cinéma, et récemment republié en France par les éditions Rue de l’échiquier. Son thème ? Comment vit-on en Ecotopia, un pays qui a décidé de mettre l’écologie au cœur de ses principes? A l’heure où l’on parle de plus en plus de la nécessité d’un développement soutenable, ce livre, pourtant paru il y a plus de quarante ans, reste d’une grande actualité.

Lire la suite

Eliot Coleman – The new organic grower

Coleman_1.JPGOn évoque de plus en plus les « micro-fermes » comme l’une des solutions pour nourrir la planète mais si l’on entend parfois parler de revenus importants générés sur des surfaces très réduites, il existe finalement peu d’exemples concrets ayant prouvé leur rentabilité. C’est la raison pour laquelle je voulais absolument présenter Eliot Coleman et son ouvrage malheureusement non traduit en français à ce jour bien que la première version date de 1989, The new organic grower. Coleman gère dans le Nord-Est des Etats-Unis une petite exploitation agricole de façon « écologiquement intensive » et expose dans ce livre les connaissances qu’il a rassemblées en plus de cinquante ans de pratique de maraîchage biologique. Un livre que je vous propose de découvrir aujourd’hui dans le cadre de la série « Nourrir le monde ».

Lire la suite

Kressmann Taylor – Inconnu à cet adresse

Kressmann TaylorKatherine Kressmann Taylor, dite Kressman Taylor, est une auteure américaine qui se définissait elle-même comme « une femme au foyer » avant d’être écrivaine. Mais quelle plume ! Elle nous offre ici un petit livre par la taille, mais puissant par l’intensité qu’elle lui donne : Inconnu à cette adresse consiste en l’échange de missives entre deux amis allemands en 1932. L’un est resté aux Etats-Unis, l’autre est reparti en Allemagne…

Lire la suite

Bruce Machart – Le sillage de l’oubli

Machart

Texas, début du XXème siècle. Vaclav Skala est un paysan originaire de Bohême s’étant installé aux Etats-Unis. Alors que sa femme est enceinte de son quatrième enfant, elle meurt en couche. Dévasté par la douleur, l’homme devient dur, ne chérissant que sa propriété, qu’il ne cesse d’agrandir, et ses chevaux. Le sillage de l’oubli, de Bruce Machart, retrace l’histoire des Skala et l’éclatement de la famille ; il est surtout l’occasion de découvrir une écriture très vivante, qui imprègne véritablement le lecteur. Lire la suite

William Faulkner – Sartoris

Faulkner

Aujourd’hui marque la publication d’un billet relatif à une lecture commune avec BOOK’ING. Troisième roman de William Faulkner, écrit en 1929, Sartoris, même s’il n’est pas le plus connu, est pour certains le roman emblématique de l’univers de l’auteur ; l’on y retrouve des thèmes comme les grandes familles du Sud après la guerre de Sécession, la ségrégation qui sévit dans cette région, ou encore la passion des hommes. Une bonne entrée en matière a priori pour moi qui n’avais encore jamais pénétré dans l’univers de Faulkner ! Lire la suite

Meg Wolitzer – Les Intéressants

Wolitzer

« C’est par une douce nuit du début juillet, en cette année depuis longtemps envolée, que les Intéressants se réunirent pour la première fois. Ils n’avaient alors que quinze ou seize ans et ils se donnèrent ce nom avec une ironie timide. » Dans une colonie de vacances chic, « Spirit-in-the-Wood », en 1974, les futurs amis se rencontrent et se surnomment Les Intéressants. Dans ce roman très réussi de Meg Wolitzer, on suit ainsi leur vie pendant quarante ans, sur fond d’histoire récente des Etats-Unis. Lire la suite

Joyce Maynard – Long week-end

La plupart d’entre vous ont certainement déjà eu le plaisir de découvrir la plume de l’Américaine Joyce Maynard. Il y a quelques mois, j’ai emprunté deux de ses livres, mais j’ai dû les rendre, faute de temps. C’est donc seulement maintenant que j’ai invité l’auteure, à travers sa prose, à passer un week-end avec moi. J’aurais préféré qu’elle reste plus longtemps, tellement j’ai savouré la lecture de Long week-end.

Tout ce qu’il leur fallait, c’était un corps tiède sous lequel se blottir, comme nous tous.

Lire la suite

John Steinbeck – Voyage avec Charley

DSC_0755

Au début des années 60, deux ans avant de recevoir le Prix Nobel de Littérature, John Steinbeck, alors âgé de 58 ans, entreprend avec son chien Charley (un caniche né en France !) un périple d’environ 10.000 miles à travers les Etats-Unis afin d’y prendre le pouls du pays après 25 ans de non-immersion. Le résultat ? C’est le roman Voyage avec Charley qui est aujourd’hui à découvrir sur le blog!

Lire la suite