Jiří Weil – Mendelssohn est sur le toit

WeilLa maison d’édition Le Nouvel Attila vient de republier le livre devenu introuvable de l’auteur tchèque Jiří Weil, Mendelssohn est sur le toit, et l’on ne peut que se féliciter de cette décision. Le roman est ici accompagné d’un petit texte intitulé Complainte pour 77297 victimes, dans lequel l’écrivain nous livre un résumé glaçant de ce que fut la shoah dans le protectorat de Bohême-Moravie. Une oeuvre que je vous propose de (re)découvrir dans le cadre du « Mois de l’Europe de l’Est ».

Lire la suite

Elsa Marpeau – Et ils oublieront la colère

Marpeau (2)Août 1944, Marianne Marceau court pour échapper à ses poursuivants, qui veulent la tondre. Septembre 2015, Mehdi Azem est retrouvé mort, tué par balle, sur un terrain appartenant à la même famille Marceau. Entre les deux, soixante-dix ans se sont écoulés, mais rapidement, la capitaine de gendarmerie Garance Calderon soupçonne un lien entre ces deux événements. Dans Et ils oublieront la colère, Elsa Marpeau déterre le passé et fait d’étonnantes découvertes.

Lire la suite

Horst Krüger – Un bon Allemand

Kruger

Je suis un fils typique de ces Allemands inoffensifs qui n’ont jamais été nazis mais sans qui jamais les nazis ne seraient parvenus à leurs fins. Voilà tout le problème.

Ainsi s’exprime Horst Krüger dans Un bon Allemand, un livre paru en 1964, et qui est le récit de l’adolescence de l’auteur dans le Troisième Reich. Une lecture qui restera pour moi une des plus fortes de notre série Les feuilles allemandes.

Lire la suite

Antoine Marès – Edvard Beneš

BenesJe vous avais présenté le 28 octobre dernier une très intéressante Histoire des Tchèques et des Slovaques rédigée par Antoine Marès, spécialiste de cette région d’Europe ; restons si vous le voulez bien avec le même auteur pour découvrir aujourd’hui une biographie dédiée à celui qui fut l’une des figures majeures de la politique tchécoslovaque (mais aussi européenne) de la première moitié du XXème siècle, Edvard Beneš – Un drame entre Hitler et Staline. Le destin extraordinaire d’un fils de paysans, cadet d’une famille de 10 enfants, qui deviendra « ministre des Affaires étrangères pendant dix-sept ans, président de la République à deux reprises », et qui sera au milieu de trois événements majeurs du siècle : la dislocation de l’Autriche-Hongrie, la Seconde Guerre Mondiale, puis la césure du continent en deux blocs.

Lire la suite

Svetlana Alexievitch – Derniers témoins

Alexiévitch_2

On ne sort pas indemne d’un livre de Svetlana Alexiévitch. Si j’ai encore en tête certains passages de La supplication, son livre consacré aux victimes de la catastrophe de Tchernobyl, nul doute qu’il en sera de même pour Derniers témoins. Fidèle à sa méthode d’interviews, l’auteure est allée de 1980 à 2004 à la rencontre d’hommes et femmes qui étaient enfants lors de la Seconde Guerre Mondiale sur le front de l’Est. 101 témoignages émouvants, glaçants sur la Grande Guerre patriotique vécus à hauteur d’enfant. Tout simplement bouleversant.

Longtemps, j’ai attendu papa. Toute ma vie…

Lire la suite

Harry Mulisch – L’attentat

mulischJanvier 1945, Haarlem, Pays-Bas. Peu avant le couvre feu, tandis que la famille Steenwijk va se coucher, « retentissent soudain dans la rue six détonations sèches ». La victime s’appelle Fake Ploeg, un « inspecteur principal de la police, le pire traître, le plus sinistre criminel de Haarlem et des environs ». Ce même soir, leur voisin déplace le corps de Ploeg devant la maison des Steenwijk. Lorsque les Allemands arrivent, ils arrêtent toute la famille ; la vie d’Anton, âgé alors de 12 ans, bascule. L’attentat de Harry Mulisch est l’histoire de ce crime et de la trace qui accompagnera la vie d’Anton.

Cette chronique est écrite dans le cadre d’une lecture commune avec Goran, du blog Des livres et des films !, que je remercie vivement de m’accompagner. N’oubliez pas d’aller lire son avis ici.

Lire la suite

Romain Slocombe – Monsieur le Commandant

Slocombe

1942. L’écrivain renommé et académicien Paul-Jean Husson écrit une lettre à l’attention du « Sturmbannführer Schöllenhammer » de la Kommandantur d’Andigny dans l’Eure. Le but de cette lettre ? Une dénonciation… Mais pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de la belle-fille de l’écrivain. Dans Monsieur le Commandant, Romain Slocombe imagine le contenu de cette lettre, nous faisant revivre le contexte de cette période de l’Histoire mais surtout en nous immisçant dans les pensées de l’écrivain. Un livre glaçant !

Lire la suite

Francesca Melandri – Eva dort

MelandriDe retour en Italie après un séjour à l’étranger, Eva reçoit un appel de Vito, qui vit ses derniers jours et souhaiterait revoir la jeune femme une dernière fois. C’est le début d’un long voyage pour Eva, la menant en train de son Tyrol natal jusqu’en Calabre, pendant lequel est évoquée l’histoire de sa famille mais aussi celle du territoire du Haut-Adige, passé en 1919 de l’Empire austro-hongrois à l’Italie. C’est le cadre du livre Eva dort de Francesca Melandri. Lire la suite

Alessandro Mari – Les folles espérances

Mari

Quatre personnages pour autant d’histoires : celles de Colombino, Leda, Lisander et José, plus connu sous le nom de Garibaldi, ont pour toile de fond l’Italie de la première moitié du XIXème siècle. La marche vers l’unité italienne est en cours, et chacun des protagonistes a rendez-vous avec son destin et avec la grande Histoire. Premier roman ambitieux de l’écrivain italien Alessandro Mari, salué par la critique lors de sa sortie en 2011, voici aujourd’hui Les folles espérances et ses impressionnantes 1150 pages ! Lire la suite

Siegfried Lenz – Der Überläufer

LenzCela fait déjà quelque temps que je souhaitais me plonger dans l’œuvre de Siegfried Lenz, un écrivain allemand majeur du XXème siècle, récemment décédé. Si mon choix initial se portait sur « La leçon d’allemand », je me suis finalement laissé séduire par « Der Überläufer » (« Le déserteur » ou « Le transfuge », non traduit à ce jour en français), que m’a offert mon amie Ina. Dans les derniers mois de la guerre, Walter Proska, un soldat allemand engagé sur le front Est, décide de rejoindre l’ennemi. Une critique de la guerre et une interrogation sur le sens du devoir. Lire la suite